Submission #3

Informations sur la soumission
Submitted by Anonyme (non vérifié)
ven, 01/12/2018 - 12:08
10.193.97.78
2016-2021
Coordonnées
img_6152.jpg
GUIGNARD
Brice
brice.guignard@univ-rouen.fr
Docteur
Mes travaux de recherche s’inscrivent dans le champ du contrôle moteur et tout particulièrement dans l’approche de la dynamique écologique. Précisément, l’objectif de mes recherches est de caractériser la dynamique des coordinations de nageurs experts en fonction de la manipulation de contraintes de tâche (vitesse de nage) et d’environnement (écoulement du fluide).
Le cadre théorique de la dynamique écologique considère que le couplage perception–action doit être étudié à une échelle écologique, considérant le système individu–environnement comme la plus petite unité d’analyse. En natation, la problématique de motricité implique de maintenir une position du corps à l’horizontale, afin de minimiser les résistances actives et de générer des forces en coordonnant les quatre membres.
Nous analysons la coordination des nageurs (entre les segments du membre supérieur, entre les membres supérieurs et entre les membres inférieurs) à l’aide de centrales inertielles, et lors de deux tâches de scanning dans une piscine et un bassin à contre-courant (flume). Précisément, nous testons l’effet de l’environnement sur les coordinations inter-segmentaires du membre supérieur, puis les effets combinés des deux contraintes sur les autres modes de coordination. Nous nous attendons à observer que les nageurs experts seraient capables d’adapter leurs patrons de coordination à différents niveaux (coordination intra- et inter-segmentaire) et pourraient transiter entre différents patrons en fonction des contraintes dynamiques auxquelles ils font face. Les nageurs devraient ainsi présenter des périodes de stabilité comportementale, couplées avec des périodes de flexibilité comportementale, témoignant de leur habileté à atteindre le but de la tâche en interagissant fonctionnellement avec leur environnement aquatique.

Rapport d'activité

Publication
-Brice Guignard, Bjørn H. Olstad, David Simbaña Escobar, Jessy Lauer, Per-Ludvik Kjendlie, Annie H. Rouard (2015). Different muscle-recruitment strategies among elite breaststrokers. International Journal of Sports Physiology and Performance, 10(8);1061-1065. http://dx.doi.org/10.1123/ijspp.2014-0498
-Brice Guignard, Jessy Lauer, Pierre Samozino, Luis Mourão, João Paulo Vilas-Boas, Annie H. Rouard (2017). Explosive lower limb extension mechanics: An on-land vs. in-water exploratory comparison. Journal of Biomechanics, 65;106-114. https://doi.org/10.1016/j.jbiomech.2017.10.024
-Brice Guignard, Annie H. Rouard, Didier Chollet, John Hart, Keith Davids, Ludovic Seifert (2017). Individual–environment interactions in swimming: the smallest unit for analysing the emergence of coordination dynamics in performance? Sports Medicine, 47(8);1543-1554. http://dx.doi.org/10.1007/ s40279-017-0684-4
-Brice Guignard, Annie H. Rouard, Didier Chollet, Ludovic Seifert (2017). Behavioral dynamics in swimming: the appropriate use of inertial measurement units. Frontiers in Psychology. 8: 383. http://dx.doi.org/10.3389/fpsyg.2017.00383
-Brice Guignard, Annie H. Rouard, Didier Chollet, Omar Ayad, Marco Bonifazi, Dario Dalla Vedova, Ludovic Seifert (2017). Perception and action in swimming: effects of aquatic environment on upper limb inter-segmental coordination. Human Movement Science, 55;240–254. http://dx.doi.org/10.1016/j.humov. 2017.08.003
non disponible
non disponible
non disponible
-5ème Congrès International des Systèmes Complexes dans le Sport (Barcelone, 2017) : Brice Guignard, Annie H. Rouard, Didier Chollet, et Ludovic Seifert (2017). Upper-to-lower limb coordination in front crawl swimming: impacts of task and environmental constraints. Frontiers Abstract Book. pp. 121-123.
non disponible
-14ème European Workshop on Ecological Psychology (Groningen, 2016) : Brice Guignard, Annie H. Rouard, Didier Chollet, et Ludovic Seifert. The effect(s) of fluid flow manipulation on upper limb coordination in swimming. Université de Groningen. p. 21.
-15ème Congrès International de l’ACAPS (Grenoble, 2013) : Brice Guignard, David Simbaña Escobar, Bjørn H. Olstad, Per-Ludvik Kjendlie, Jessy Lauer, et Annie H. Rouard. Ecological kinematics and electromyography approach of the lower limb in breaststroke. Université de Grenoble. pp. 557-558.
-16ème Congrès International de l’ACAPS (Nantes, 2015) : Brice Guignard, Omar Ayad, Annie H. Rouard, Didier Chollet, et Ludovic Seifert. Rhythms of upper-lower limbs in front crawl swimming in relation to environment and task constraints: An exploratory study. Université de Nantes. pp. 672-673.
-33ème Conférence Internationale de Biomécanique du Sport (ISBS) (Poitiers, 2015) : Brice Guignard, Bjørn H. Olstad, David Simbaña Escobar, Jessy Lauer, Per-Ludvik Kjendlie, et Annie H. Rouard. Knee and ankle muscle coactivations in breaststroke swimming kick and recovery: Exploratory approach. Université de Poitiers. pp. 174–177.
non disponible
non disponible
non disponible
non disponible
non disponible
non disponible
non disponible
non disponible
non disponible
-1 Review pour Journal of Biomechanics
-1 Review pour Plos One
Nationales:
- Laboratoire LITIS de l’Université du Havre. Cette collaboration a contribué à la présentation de travaux exploratoires sur la modélisation des cycles de nage en crawl, qui ont été présentés comme ouverture de mon travail doctoral.
- Laboratoire LIBM de l’Université Savoie Mont Blanc. L’intégralité de mes publications est co- signée avec ce laboratoire, ma co-directrice de thèse appartenant à cette équipe de recherche.

Internationales:
- École Norvégienne des Sciences du Sport, Norvège (NIH). Collaboration pour l’étude des coactivations musculaires lors du ciseau de brasse, ayant abouti à une publication dans International Journal of Sport Physiology and Performance (2015).
- Laboratoire de Biomécanique de l’Université de Porto, Portugal (LABIOMEP). Stage de 5 mois (Janvier 2014 - Juin 2014) réalisé dans le cadre de ma seconde année de Master. Cette collaboration s’est soldée par la publication d’un article dans Journal of Biomechanics (2017), visant à caractériser les résistances associées à un mouvement de poussée réalisé par les membres inférieurs dans l’environnement aquatique.
- Comité Olympique National Italien (CONI) et Fédération Italienne de Natation (FIN). Lieux de réalisation de mon expérimentation principale de thèse, sollicitant des nageurs de haut niveau. Cette collaboration s’est soldée par la publication d’un article dans Human Movement Science (2017).
- Centre pour la Recherche en Ingénierie du Sport (CSER), Université de Sheffield Hallam, Angleterre. Stage de 3 mois (Octobre 2015 - Janvier 2016) réalisé dans le cadre de mon doctorat pour obtenir le statut de thèse Européenne. Cette collaboration s’est soldée par la publication d’une revue critique de la littérature dans Sports Medicine (2017) sur la façon dont est étudié le couplage individu–environnement dans le cadre de la motricité aquatique.
non disponible
-Représentant des doctorants au sein des réunions du laboratoire CETAPS de l’Université Rouen Normandie (2015-2017)
-Membre du conseil d’enseignement de l’UFR STAPS (2015-2017)
-Co-organisateur des « secondes doctoriales » du CETAPS (juin 2018)
-Rapporteur et Jury de mémoires de Master 1 à l’UFR STAPS de l’Université de Rouen Normandie, parcours « Optimisation et Évaluation de la Performance » (2015-2016)
J’ai effectué 177 heures d’enseignement au total (équivalent TD sur deux années de mission enseignement et la première partie de mon année d’ATER à temps partiel) qui ont toutes été réalisées à l’UFR STAPS de l’Université de Rouen Normandie:
- 68 heures d’Arthrologie/Ostéologie pour des L1 (TD). Au cours de ces TD, les étudiants découvrent les os du corps humain, avec une approche palpatoire et en réalisant des schémas de ces derniers. Cette approche permet de bien identifier les reliefs osseux et les zones articulaires pour appréhender de façon fonctionnelle la connaissance des composants ostéologiques du corps humain.
- 11 heures de biomécanique des APSA pour des L2 (CM). Au cours de ces CM, l’étude de la cinématique, de la cinétique et des énergies mécaniques à travers des exemples concrets dans les activités physiques sont développés.
- 98 heures de biomécanique des APSA pour des L2 (TD). Au cours de ces TD, les principes développés en CM sont réinvestis dans des exercices pratiques appliqués aux activités physiques. Sur l’année universitaire 2017-2018, je suis responsable de la matière biomécanique des APSA, étant notamment en charge de la conception des examens de première et seconde sessions.
Soumission précédente Soumission suivante